Avis


Le site est actuellement en cours de mises à jour, rendant certains contenus indisponibles.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément, les mises à jour seront à nouveau accessibles prochainement...

Bruxelles au top des villes les plus embouteillées. Quel triste classement! PDF Imprimer Envoyer

Question orale de Madame Jacqueline Rousseaux (députée MR) à Monsieur Bruno de Lille, Ministre de la Mobilité, sur la problématique de Bruxelles au top des villes les plus embouteillées.

Bruxelles se classe lamentablement au top des villes les plus embouteillées d’Europe et d’Amérique du Nord. Sur base d’une étude sur 31 villes européennes (capitales ou villes de plus de 800 000 habitants) par TomTom l’éditeur de GPS, Bruxelles se classe en 3e ou 4e position, sur le même pied que Rome et présente un niveau global de congestion de 34% derrière Varsovie (42%) et Marseille (41%). Paris avec 32% ou Londres avec 27% sont derrière nous. Bien plus loin encore, New York. Si le nombre de voitures augmente, il est évident que ce n’est pas, et de loin, la seule cause de ce piètre résultat. Il n’échappe à personne qu’il manque notoirement de parkings dans notre région, et ceci en raison de la politique qui fut menée par celle-ci, et que le rétrécissement constant des voiries au cours de ces dernières années que ce soit pour organiser des sites propres pour les transports en commun, quitte à laisser sur une seule voie de longues files d’automobilistes qui n’ont pas d’autres choix que la voiture, ou que ce soit pour d’autres raisons, ainsi que l’accumulation de bandes réservées aux vélos, la mise en sens unique de nombreuses voiries pour faciliter la circulation des vélos, la fermeture de tunnels pour des événements festifs à des heures de circulation importante, etc. sont autant d’éléments perturbateurs pour la fluidité de la circulation.

On sait que 360 000 navetteurs arrivent chaque jour à Bruxelles. A un moment on avait annoncé 16 000 places de parking de transit mais elles sont restées dans les cartons. Qu’en est-il à ce sujet ? Selon BECI, on prévoit qu’endéans les 3 ans, la durée des déplacements à Bruxelles augmentera de 45% pour une hausse de trafic de 6% dans la capitale et la vitesse moyenne de déplacement n’excédera plus les 15 km/h.

Le temps perdu par jour et par automobiliste dans les embouteillages plus qu’à NY, Paris, ou Londres, a des répercussions énormes en termes économiques, sans parler du stress, et de son influence exécrable sur la santé des individus. En effet selon BECI (Brussels Entreprises, Commerce & Industry), les embouteillages coutent + de 500 millions d’euros pendant les heures de pointe. D’autre part les embouteillages, circuits plus longs à faire par les voitures pour accomplir leur chemin en raison des changements de circulation ou des multiples « tours » à faire avant de trouver un parking, engendrent une augmentation de la pollution, également nuisible.

Ajoutons à cela la multiplication des chantiers ouverts partout en même temps pour des durées anormalement longues et l’on comprend les nombreux obstacles à la fluidité de la circulation. De toute évidence, l’infrastructure existante n’est pas optimisée.

Voulez-vous me dire Monsieur le Ministre, quelles mesures vous comptez prendre pour améliorer la situation en Région bruxelloise et rendre plus facile aussi le déplacement des automobilistes, pour le plus grand bien de l’économie bruxelloise ? 

 

Mes priorités belges et européennes

drapeau_belgique
drapeau_europeen