Avis


Le site est actuellement en cours de mises à jour, rendant certains contenus indisponibles.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément, les mises à jour seront à nouveau accessibles prochainement...

Les professions libérales PDF Imprimer Envoyer
Je connais bien ce milieu, faisant moi-même partie de ce milieu professionnel et ayant présidé pendant de très nombreuses années l’Union Nationale des Professions Libérales et Intellectuelles de Belgique, qui est, je tiens à le souligner, une Union apolitique qui regroupe les associations des différentes professions (avocats, notaires, architectes, dentistes, ingénieurs, kinés, infirmiers, experts, réviseurs d’entreprises, comptables, huissiers, interprètes, géomètres, etc,…)

Ces professions, comme les autres indépendants, sont jalousées à tort et exclues (aides à s’installer, se développer, embaucher, …) de la plupart des mesures faites pour soutenir les entrepreneurs, les acteurs de la vie économiques, sous le prétexte qu’elles seraient riches, appartenant à des milieux favorisés et n’auraient besoin de rien ! Il est clair que la réalité au 3ème millénaire est tout autre. Les professions libérales sont issues de tous les milieux, sont des travailleurs indépendants qui travaillent « sans filets » et ont droit au respect et à la considération, comme tout autre travailleur.

Le combat que je mène dans l’opposition pour réparer ces injustices vient d'être partiellement reconnu puisqu'enfin quelques unes de celles-ci viennent d'être supprimées. au niveau de quelques aides qui sont dorénavant accessibles a quelques unes de ces professions libérales. Mais d'une manière générale, la majorité PS – Cdh – Ecolo veut les maintenir et continuer à ignorer le rôle important que jouent ces professions au plan économique et social dans notre région. Les professions libérales ayant le statut d’indépendants sont +/- 22000 en Région bruxelloise et procurent également des emplois directs, ceux de leurs collaborateurs salariés.

Leur progression est importante, ce qui est normal dans une région où les services et le conseil sont essentiels mais moins que dans les autres régions du pays, ce qui est normal.

En effet cela s’explique en partie (à part pour les professions de santé, qui doivent être proches de leur clientèle) grâce aux technologies actuelles qui de plus en plus facilement travailler à distance permettent pour les indépendants de travailler à distance. Aussi face aux injustices auxquelles s’ajoutent les difficultés d’étendre des bureaux à cause de règles trop contraignantes, des taxes et des problèmes de mobilité en région bruxelloise, de plus en plus de professions libérales préfèrent s’établir en périphérie Brabant Wallon ou Brabant Flamand, là où les contraintes sont moins fortes et les loyers sont moins chers. Les chiffres récents le montrent clairement.

Il est temps qu’en Région bruxelloise on prenne vraiment au sérieux tous les acteurs de l’économie et que l’on cesse de discriminer les professions libérales et que l’on modifie certaines politiques en vigueur
 

Mes priorités belges et européennes

drapeau_belgique
drapeau_europeen

Contactez-moi

N'hésitez pas à me communiquer vos avis, vos attentes :email

info@jacquelinerousseaux.be
Jacqueline Rousseaux - Députée bruxelloise
57 rue du Lombard, bureau709 -1000 Bruxelles
T. 02 549 65 06 - F. 02 549 65 07