Avis


Le site est actuellement en cours de mises à jour, rendant certains contenus indisponibles.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément, les mises à jour seront à nouveau accessibles prochainement...

Le Commerce PDF Imprimer Envoyer
Près de 24000 commerces en Région Bruxelloise – Horeca compris – procurent des emplois directs à 100000 personnes, dont la plupart sont bruxellois. En plus de cet apport économique et social important, leur présence apporte vie, convivialité, diversité dans nos différentes communes. La qualité de la cuisine belge, l’ambiance des bars et terrasses, l’accueil direct et aimable de nos commerçants font de Bruxelles une ville où il fait bon vivre!

Pour moi et pour le MR, il est donc vital de les préserver et de les aider à faire face à la concurrence croissante des grandes surfaces, des méga-shoppings qui se multiplient dans et à la périphérie de la Région. Alors que la crise est là, que les commerces de centre-ville en particulier souffrent et doivent être redynamisés, le gouvernement actuel bruxellois (PS – Cdh – Ecolo) encouragent la construction de nouveaux centres commerciaux aux portes de la Région sans se préoccuper de l’effet aspirateur  de clientèles qu’ils exerceront au détriment des commerces bruxellois.

Au parlement bruxellois j’interviens régulièrement auprès du Ministre Cerexhe (Cdh) sur ce sujet et pour porter l’inquiétude justifié des classes moyennes bruxelloises et de leurs organisations ainsi qu’auprès du Ministre-président Picqué concernant ses projets de construction de centre commercial au Heyzel pour les mettre en garde contre les effets négatifs de ces politiques pour le commerce bruxellois existant.

Que faire pour redynamiser Bruxelles et les Commerces ?

La première chose à faire, et qui est de la responsabilité des seuls pouvoirs publics est de créer un environnement favorable au commerce et de rendre la ville attrayante.

Il faut rendre la ville propre et sûre, faciliter les parkings, faciliter la mobilité (voir ce chapitre) rendre les voiries attrayantes (éclairages, verdure, fleurs, urbanisme et matériaux esthétiques, terrasses,…)

Bruxelles s’enlise dans une gestion chaotique des travaux et dans une négation des réalités. Ce n’est pas en supprimant les parkings ou en refusant d’en construire que l’on empêchera les gens d’employer leur voiture ! Simplement, ils feront leurs courses ailleurs ! Soixante pourcent de la clientèle fait ses courses en voiture et achète d’avantage que lorsqu’elle emprunte les transports en commun ! Il faut aussi en tenir compte !

Et ce n’est pas en créant le péage urbain (qui serait aussi à charge des bruxellois et des automobilistes) pour ceux qui entreraient dans Bruxelles ou circuleraient dans Bruxelles en voiture que l’on va attirer ou garder dans les commerces ou restaurants de notre Région la clientèle extérieure aux 19 communes !
 

Mes priorités belges et européennes

drapeau_belgique
drapeau_europeen

Contactez-moi

N'hésitez pas à me communiquer vos avis, vos attentes :email

info@jacquelinerousseaux.be
Jacqueline Rousseaux - Députée bruxelloise
57 rue du Lombard, bureau709 -1000 Bruxelles
T. 02 549 65 06 - F. 02 549 65 07