Avis


Le site est actuellement en cours de mises à jour, rendant certains contenus indisponibles.
Veuillez nous excuser pour ce désagrément, les mises à jour seront à nouveau accessibles prochainement...

Reconnaissance de l'Ommegang à l'UNESCO PDF Imprimer Envoyer

La reconnaissance de l’Ommegang et son inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité auprès de l’UNESCO s’impose comme une évidence voire comme une nécessité. Une évidence par le côté historique, par le côté exceptionnel de par son concept, par sa réalisation, la qualité des costumes, la qualité de la mise en scène.

Ce qui est remarquable aussi dans cet événement est qu’il englobe tous les acteurs de la société de l’époque le but étant de les présenter tous à l’Empereur Charles Quint, depuis les édiles dirigeant la cité jusqu’au peuple en passant par la noblesse et par les métiers.

L’Ommegang est une carte colorée de la société bruxelloise de la moitié du 16e siècle et de son mode de fonctionnement. Il est aussi tout à fait exceptionnel que, autant que faire se peut, les bénévoles qui défilent sont des descendants des familles qui défilaient à l’époque, concept humain qui renforce encore le lien entre le présent et le passé et humanise l’histoire. Il est extrêmement rare aussi voire unique de voir les métiers mis à l’honneur dans une manifestation de prestige que ce soit les brasseurs, les tisserands,… Et l’Ommegang permet donc d’attirer l’attention du public et des étrangers, qui assistent nombreux à cet événement, sur l’importance et la renommée de nos artisans et commerçants de l’époque. L’Ommegang est rarement « sorti » de notre pays. Mais lorsqu’il s’est déplacé en Espagne ou plus récemment à Shangai, et par une représentation cependant réduite à l’occasion de l’exposition universelle, son succès et l’intérêt suscité furent immenses et l’effet excellent pour faire connaître notre Région et notre pays.

Cette manifestation donne aussi le rythme du temps et ce tableau vivant fascine par ce défilé représentant les lignages, les arbalétriers, les archers, les échasseurs et autres manieurs de drapeaux, qui donnent vie aux toiles des grands maîtres de l’époque qui ornent nos musées. Je me réjouis de cette proposition de résolution invitant notre Gouvernement à intervenir auprès des autres instances de notre pays pour qu’ils soutiennent cette présentation, et ce d’autant plus que j’étais intervenue fin de la législature précédente.

 

 

Mes priorités belges et européennes

drapeau_belgique
drapeau_europeen

Contactez-moi

N'hésitez pas à me communiquer vos avis, vos attentes :email

info@jacquelinerousseaux.be
Jacqueline Rousseaux - Députée bruxelloise
57 rue du Lombard, bureau709 -1000 Bruxelles
T. 02 549 65 06 - F. 02 549 65 07